jeudi 26 février 2009

Salut Foglia

Tiré d'une chronique de Pierre Foglia dans La Presse:

''À partir de là, on s'est vu plus régulièrement. Il s'est mis à m'entourer d'attention, à me traiter avec une délicatesse si inhabituelle dans nos rapports que je lui en ai fait l'observation un midi qu'on dînait chez Plumet : Pierre, tu me ménages comme si c'est moi qui allais mourir...

C'est pas toi qui vas mourir, mais c'est toi qui as peur de la mort, c'est pour ça que je te ménage, que je fais attention de ne pas trop te faire freaker. Cette fois-là, j'ai pleuré dans l'auto en revenant.

Il a pris grand soin de tout son monde, sa femme, ses filles, ses amis. Il a tout bien mis en ordre avant de s'en aller, comme un grand garçon. Nos amis ne meurent pas pour rien. Ils meurent pour nous apprendre à mourir.''

Je ne connais rien de la mort. Je ne l'ai jamais fait. Je n'ai aucune expérience. Je n'ai jamais même vu personne mourir.

Femme, filles, amis, lecteurs, comment je vais faire pour vous apprendre?

4 commentaires:

La Souimi a dit…

Es-tu sûr de mourir? Et si la conclusion était différente? Pense à Guy Corneau, David Servant-Schreiber, mon neveu de 13 ans qui a été atteint de leucémie et qui a aujourd'hui 42 ans, la fille de ma copine qui a eu deux cancers à l'âge de 3 ans, qui ne devait pas s'en sortir et qui, maintenant, est en 5e secondaire en pleine forme et forte comme 10. Et si tu étais comme eux???

Tu ne sais pas comment faire? Moi non plus. Nous non plus. Ce n'est pas grave. On fait ce qu'on peut, quand on peut avec ce que l'on pense être le meilleur. C'est ça...

CAtharsis a dit…

Première lecture dans La Presse: un petit moton.

Deuxième lecture ici: beaucoup d'émotions.

Tu feras de ton mieux pour TE rendre compte que, finalement, tu nous auras appris à vivre chaque jour. Pleinement. Accroche-toi.

xxx

Lapsus a dit…

@la souimi
Effectivement, qui sait?

@CAtharsys
Bien dit! Vivre chaque jour, pleinement, surtout pour vous, les gens en santé.

CAtharsis a dit…

Je ne l'étais pas. En santé.

Maintenant, aujourd'hui, j'ai tellement besoin de tes écrits. xxx